Nine - Histoire de la communauté Move

Menu Back

- Osage Avenue -

MOVE a pour principe de dire que travailler dur maintient en bonne santé. 

De longues heures consacrées aux tâches juridiques et politiques n'empêchaient pas les membres de MOVE de vaquer à leurs activités quotidiennes parmi lesquelles soulager les animaux en détresse était une priorité. Tous les jours, MOVE mettait, à différents endroits, des kilos de nourriture pour les oiseaux, les chiens, les écureuils et les poissons.

 

Au début des années 80, plusieurs membres de MOVE et beaucoup d'enfants habitaient dans une petite maison au 6221 Osage Avenue dans le quartier ouest de la ville. Des paniers de fruits et de légumes frais étaient disposés en permanence devant la maison à pour inciter adultes et enfants qui passaient à manger des aliments sains plutôt que de la nourriture industrielle.

 

MOVE construisait également des poêles et fournissait du bois pour les gens qui n'avaient pas de chauffage, ils s'occupaient des personnes âgées vivant seules et construisaient des niches pour les propriétaires d'animaux domestiques qui laissaient leurs chiens dehors pendant l'hiver. Une des activités florissantes de MOVE -qui contribuait à faire vivre toute la famille- était la vente de pastèques durant les mois les plus chauds. Ils les transportaient sur de grands chariots en bois qu'ils fabriquaient eux-mêmes et qu'ils poussaient à travers les rues de la ville. C'était un excellent exercice qui maintenait tout le monde en forme. MOVE laissait les consommateurs choisir avant d'acheter et remplaçait toujours les pastèques avariées.


MOVE consacrait de longues heures à ces activités auxquelles toute la famille participait conformément à la philosophie du groupe. Cependant, l'une des épreuves les plus dures lors des années passées à Osage Avenue, ce fut de rassurer et réconforter les enfants des parents emprisonnés, lorsque la douleur de la séparation laissait les petits inconsolables et en pleurs.

 

  • ©Let the fire burn
  • ©Let the fire burn
  • ©Let the fire burn
©Let the fire burn ©Let the fire burn ©Let the fire burn

Osage Avenue

En 1983 MOVE décida de rompre le silence et de s'adresser directement aux gens, à l'aide d'un haut-parleur fixé sur leur maison, et d'expliquer aux riverains à quel point les agissements de la ville étaient malhonnêtes et discriminatoires

Sachant que la ville était prête à tout pour les faire taire, MOVE commença à fortifier la maison de Osage Avenue

 

 

13 mai 1985

"Vidéo / 15 min / NB" ©Let's the fire burn

 

"LE BUT DE MOVE N'EST PAS DE SE FAIRE DES ENNEMIS, MAIS DE PROTÉGER LA VIE PARCE QUE PROTÉGER LA VIE EST LA PRIORITÉ." 

Il faut protéger les chiens, les chats, les rats les poissons, la terre, les arbres, les oiseaux, les insectes, les vers de terre... tous appartiennent à la chaine de la vie. Nourrir, protéger, nettoyer les rues, les lotissements vides, les parcs, enlever les objets tranchants qui pourraient blesser les animaux et les gens sont autant de principes révolutionnaires de John Africa. Ils sont essentiels au même titre que combattre le monde politique.

Rédaction

D'après le livre "20 years on the Move"

Traduction : Claude GUILLAUMAUD pour "Just Justice"

Légendes Photos : Béatrice KOULAKSSIS et Nadège ARNAULT

 

Réalisation

David JOYEUX (développement)

et Jonathan LERE (webdesign)

Dessins des Move 9 : Tinted Justice Collective

 

Hébergement

1&1 Internet AG
Brauerstr. 48
76135 Karlsruhe
Allemagne

 

Merci à Ramona Africa et à l'ensemble de la famille Move